En France, l’arrêt cardiaque est responsable de 130 décès par jours, mais des gestes simples pratiqués à temps peuvent sauver des vies. L’application SAUV Life, mise en place par le SAMU indique à des citoyens volontaires la présence d’une victime à proximité afin de lui porter assistance en attendant l’arrivée des secours. Une fois sur place, ils seront guidés par téléphone et visioconférence par le SAMU pour réaliser le massage cardiaque et ainsi faire gagner de précieuses minutes. Si en dépit des indications du SAMU le citoyen volontaire ne se sent pas capable de pratiquer le massage cardiaque, l’application géolocalisera et le dirigera vers le défibrillateur le plus proche.

Source.

Publié le 4 juillet 2019.

« J’ai pratiqué un massage cardiaque pour le stabiliser. Ces gestes, je les appris à la télé, en regardant des émissions de médecine. » Andréa, cité par Nice-Matin, fait figure de héros. Jeudi, ce jeune Antibois et dix autres de ses camarades du lycée Audiberti ont été décorés à Nice pour avoir sauvé leur professeur d’EPS.

Source.

Publié le 18 juin 2019.

Un homme de 71 ans du nord d’Israël a célébré la Bar Mitzva de son petit-fils à Beer Sheva. Alors qu’il parlait à l’évènement, il a commencé à se sentir mal et s’est rapidement effondré. Plusieurs invités ont appelé à l’aide et quatre de leurs invités dans la salle adjacente étaient par chance des ambulanciers paramédicaux et un ambulancier supérieur de MDA.

Source de l’article.

Publié le 13 juin 2019.

À la prochaine rentrée scolaire, toutes les écoles secondaires publiques de la province seront équipées d’un défibrillateur externe automatisé (DEA). En janvier, un de ces appareils installé dans une école secondaire de Montréal a une nouvelle fois prouvé son utilité. Stéphanie Goyette Rollin a été victime d’un arrêt cardiaque qui aurait pu être fatal, mais elle prépare ces jours-ci ses examens de fin d’année.

Source de l’article.

Publié le 6 juin 2019.